Séance de Samedi.

Nous démarrons la réunion de ce samedi par l’inventaire de ce qui se trouve dans l’armoire, que nous effectuons avec Eliot et Christophe , opération que nous souhaitons renouveler tous les un ou deux mois, environ. Nous disposons de 19 chaises et de 5 tables. Mais aussi d’un radiateur électrique, apporté par Georges. 4 échiquiers de compétition sont à notre disposition. 18 échiquiers en plastique et un échiquier de voyage. 3 documents spirales et 39 revues « Europe Echecs  » s’ajoutent à notre « patrimoine », avec un livre publié par la FIDE. 8 sacs bleus de pièces, 10 boîtes en bois « Chavelet Chess », 1 sac de « dames », 10 sacoches de pièces .Nous avons aussi un panneau mural et le jeu de pièces associé. Tout semble être dans l’ordre.

La séance de jeu démarre par un débat autour de la table, concernant la partie envoyée à tous par mail, de type Est Indienne. Georges nous livre toute son expérience et exprime le fait que le jeu blanc est , au fond, bien peu développé. La fin de la partie semble confuse. Il faut bien mettre par écrit tous les coups. Ce sera fait avec attention les prochaines fois. L’idée est de répondre offensivement à une ouverture d4 et de ne pas se contenter du systématique d5, relativement passif , inopérant. Le coup noir 1…CF6 a ses avantages, quand le Fianchetto l’épaule et que le petit roque suit, dans la foulée. C’est une ouverture noire sécurisante, dans bien des cas. Et qui permet de tenir un certain temps. A condition de la suivre avec attention. Elle est une porte ouverte sur une bonne résistance à des joueurs expérimentés.

La Presse, par l’intermédiaire de monsieur Lecomte , nous rend visite et promet de garder l’article rédigé initialement par Georges. Tout en effectuant les photos d’usage. Avec promesse d’une publication, dans un délai « certain », ce qui sera pour notre club une bonne occasion de se faire un peu connaître. Et d’attirer peut être de nouvelles bonnes volontés. Seul Eliot étant ce jour présent chez les jeunes. Avec l’inquiétude légitime de chacun sur ceux qui reviendront ou pas. Le groupe ayant besoin aussi de se sentir épaulé. Et renforcé . Il faut faire masse, pour exister un tant

soit peu. Il n’y a aucune raison pour que les retours attendus ne s’effectuent pas. A ce titre, le petit tract en préparation se trouve ce samedi corrigé par Gérard, Michel Rollin et Georges. Une nouvelle version sera proposée la semaine prochaine. Dans l’attente d’une approbation collective. Qui précédera une diffusion .

Nelly nous demande une version imprimée des exercices prévus. L’écran n’est pas toujours aisé à lire. Il faudra en tenir compte.

Nous procédons avec Florent, en fin de séance, au passage de l’aspirateur. La poubelle est vidée ensuite, dans le bas du parc Badenweiler, dans les containers prévus à cet effet. Nous avons deux clés de l’armoire et deux clés de la salle, que nous remettrons au magasin de Blandine. Je vous enverrai d’ici deux jours une partie Est Indienne classique de 1992, jouée entre Spassky et Bobby Fischer. Pour avoir un regard complémentaire sur cette ouverture, avant d’en aborder une autre. Et surtout en débattre une nouvelle fois, chacun de ces débats contribuant à notre réflexion sur le jeu et ses aspérités. A Samedi 14 h30, bonne fin de semaine, pierre yves.

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s