Petit bilan

Les équipes echiquéennes ont leurs saisons

Printemps dix huit est pour nous récolte

Tant a été semé depuis l’acte associatif fondateur

Mais nous voici à jour

Huilés comme un mécanique rouage

Un peu trois mousquetaires

Autour de notre président d’Artagnan

Véloces et déterminés

Et surtout enfin aux résultats

Qui n’arrivent

Qu’après lente succession des heures et des saisons

Nous avons un président paysan

Qui a tant dit la nécessité de la lenteur

Et celle de l’humilité

Face à l’adversité si arrogante parfois

Les textes n’interdisent

Ni sourcil levé

Ni pouce un peu haut .

Ils prescrivent un modus vivendi.

Tout ceci reste un jeu .

Alleluia .

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s