Nous avons manqué d’un cheveu Déodatien la nulle !

Nous étions en ce dimanche 

Sur les hauteurs de la Déodatienne tour de la liberté 

Pour affronter Saint Dié, primat des Vosges

Club le plus nombreux du département 

Le plus étoffé aussi 

En Elos 1600

Nos chances étaient minimes 

Nous devions bouffer la soupe froide du Haut Jacques

A pleine hauteur 

Le démarrage fut pour tous poussif 

Seul notre Président parvint à une nulle 

La seconde ronde , elle , 

Ce fut comme après un passage de Jacquet au vestiaire 

Si vous vous en souvenez bien….

Les trois petits Poucets ont livré 

Au caractère 

Plus qu’au panache 

Un moment d’anthologie pour nos couleurs 

Notre benjamin Florent plein de retenue et de mesure 

Notre conducteur Michel, avec sa fermeté et sa fougue 

Votre serviteur, pour une nulle face au Bayern 

Si vous excusez la comparaison …

Tous trois en harmonie 

Défiant l’ogre 

Comme avec une volupté sans nom 

Georges , souffrant, courageux , admirable 

Mais digne et debout 

Hasta la Victoria Siempre 

Malgré le sort et la peur 

Jusqu’au bout en position victorieuse 

Avant pichenette adverse 

Tenant beaucoup à la bataille des nerfs 

Plus qu’à une quelconque supériorité 

Manifestée par le plus ardent des parrains de l’Amérique ….

Nous perdons le match 

Mais nous gagnons sur nous mêmes 

En fils d’une belle promesse échiquéenne 

Le coeur toujours à l’ouvrage . 

Vive le jeu d’échecs ,

Bravo les gars . 

Ému à en pleurer . 

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s